Maroc : Détendez-vous, C’est le moment de vous lancer !

Resumen y goles - México 2-3 Colombia - Amistoso Internacional 2022 - TUDN Le Maroc reste pendant quelques mois sans sélectionneur, avant la nomination du coach de l’équipe locale du Maroc Hassan Benabicha pour assurer l’intérim lors de la rencontre amicale opposant le Maroc au Gabon à Marrakech en mars 2014 (match nul 1-1) en attendant la venue d’un nouveau sélectionneur. Lors de la CAN 1988, à domicile, le Maroc termine premier de son groupe, mais est battu par le Cameroun en demi, et prend la quatrième place en s’inclinant 1-1 tab 4-3 contre l’Algérie. Puis, les Marocains finiront la dernière ligne droite par une campagne de qualification catastrophique avec deux autres défaites sur le score de 3-1 face au Gabon à l’extérieur puis 2-0 contre le Cameroun à Fès. Le Maroc se retrouve donc en compagnie du Cap Vert, de la Libye et du Sao Tomé et Principe dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2017. Le Maroc entame à merveille sa campagne qualificative, en disposant de la Libye 1-0 à domicile et du Sao Tomé 3-0 à l’extérieur. Le Maroc boucle sa campagne de qualification pour le Mondial 2018 avec un bilan de trois victoires et trois nuls dont un retentissant 6-0 à domicile face au Mali et en n’encaissant aucun but.

EURO 🏆🇳🇱 Le Dominant PAYS-BAS de 1988 Emmené par des joueurs comme Aziz Bouderbala, Merry Krimau, Mohamed Timoumi et le légendaire Abdelmajid Dolmi, le Maroc devient le premier pays africain à passer le premier tour d’une Coupe du monde, après 2 matches nuls 0-0 contre l’Angleterre et la Pologne et une victoire 3-1 (doublé d’Abderrazak Khairi et but d’Abdelkrim Merry Krimau) contre le Portugal. Une erreur défensive de Mehdi Benatia met alors un terme à la CAN 2017 pour le Maroc qui est défait 0-1. Depuis 2004, les Marocains n’avaient plus jamais joué de quarts de finale d’une Coupe d’Afrique des Nations. En mai 2014, Badou Zaki, ancien sélectionneur du Maroc lors de la CAN 2004, est nommé nouveau sélectionneur des Lions de l’Atlas. Badou Zaki sera à l’origine de la venue de la pépite néerlando-marocaine Hakim Ziyech en sélection marocaine, âgé alors seulement de 22 ans, le gardien Munir Mohand Mohamedi ainsi que Hachim Mastour. L’entraîneur établira ses plans pour construire une nouvelle équipe nationale marocaine, composé en partie de joueurs évoluant dans le championnat marocain et d’autres joueurs issus des championnats étrangers.

Monte-Carlo - Monte-Carlo (en monégasque Monte-Carlu) est l'… - Flickr La rencontre s’est soldée par une défaite des Marocains sur un pénalty transformé par Edinson Cavani. Ceci ne prive cependant pas le Maroc maintenant sous la houlette du Français Roger Lemerre nommé entraîneur du Maroc le 13 mai 2008 de finir premier du groupe avec 9 points, avec à la clé une victoire lors de la dernière rencontre face à la Mauritanie sur le score de 4-1. Mais à partir de 2009, après la défaite face au Gabon lors de la première journée comptant du dernier tour sur le score de 2-1 à domicile le 28 mars 2009. Le général Hosni Benslimane, président de la FRMF depuis 1995 démissionne à la suite des mauvais résultats. Le président de la Confédération africaine de football décide de pénaliser le Maroc en l’excluant de la compétition qui a finalement été déplacée en Guinée équatoriale. Les Lions de l’Atlas débuteront avec les chapeaux de roue la compétition en écrasant la Namibie sur le score de 5-1 grâce notamment à un triplé de Soufiane Alloudi.

Essaouira canon (3) 1119.JPG La Libye de son côté réussit à se défaire du pays organisateur, l’Arabie saoudite et doit donc affronter en finale les Lions de l’Atlas. Entretemps, les Lions de l’Atlas réussissent à se hisser difficilement à la phase des groupes des éliminatoires de la coupe du monde 2018 en prenant le meilleur sur la Guinée équatoriale 2-1 en score cumulé. Sadio Mané est devenu, le soir du 4 juin 2022, au stade Abdoulaye Wade, face au Bénin, lors de la première journée de qualification pour la CAN 2023, le meilleur buteur le l’histoire de l’équipe nationale du Sénégal en arrivant après son triplé à 32 buts, devançant ainsi Henri Camara 31 buts. Ainsi, des joueurs tels Marouane Chamakh, Mbark Boussoufa et notamment Houssine Kharja buteur de la précédente CAN avec trois buts seront par conséquent les principaux absents. Ainsi, la position défensive devait être renforcée. Avec un grand nombre de joueurs soit forfaits soit blessés, Hervé Renard fait confiance aux jeunes talents formés au Maroc, notamment Youssef En-Nesyri et Hamza Mendyl pour faire face à la ‘grande’ équipe de Côte d’Ivoire. Toutefois grâce à sa 2e place lors des éliminatoires, le Maroc est qualifié pour la Coupe d’Afrique 2006. Le tirage au sort verse les marocains dans le groupe A aux côtés de l’Égypte, pays organisateur, de la Côte d’Ivoire et de la Libye.

Published by

Leave a Reply

Your email address will not be published.